jeudi, 24 septembre 2009

11 OCTOBRE: UNE MAJORITE DE GAUCHE, UNE NOUVELLE GENERATION POLITIQUE

En ce début d’automne, les échéances électorales d’importance se succèdent à un rythme effréné. Avant même que les derniers bulletins pour la votation du 27 septembre n’aient été complétés et renvoyés, ceux pour le 11 octobre commencent à arriver dans nos boîtes aux lettres.

 

AI.jpgCette semaine, c’est le dernier moment pour dire OUI à l’AI, car un handicap, ça n’arrive pas qu’aux autres. Pour des raisons diverses, l’augmentation temporaire de la TVA ne plaît pas à tout le monde (comme souvent avec les impôts :) ), mais c’est la seule solution pour sauver l’AI, proposée par le Parlement après plus de dix ans de tergiversations. Sans ce financement additionnel, des prestations essentielles, y compris les aides à la réinsertion ou les moyens auxiliaires, seront remises en cause à brève échéance.

 

Le 11 octobre, Genève renouvelle son Parlement. Voter, c’est donner une direction à notre canton pour les 4 ans à venir ! Depuis 4 ans, un gouvernement plutôt modéré se heurte à un Parlement très à droite. Résultat : il est toujours plus difficile de trouver un logement à un prix abordable, on continue de construire des bâtiments inaccessibles aux personnes handicapées, on coupe dans l’assistance juridique, qui permet aux plus démunis de se défendre. Pour ne citer que ces quelques exemples.

 

Pour résoudre ces problèmes, pour défendre la sécurité sociale et promouvoir l’égalité des droits, je vous propose de faire le choix d’un Parlement à majorité de gauche. Pour faire bouger notre canton, je vous propose d’opter pour plus de jeunes, plus de femmes, plus de personnes à la fois sincères dans leurs convictions et ouvertes au dialogue au-delà des clivages politiques. Je souhaite en particulier vous présenter quatre jeunes candidat-e-s socialistes (liste n°3), deux femmes et deux hommes, qui, je le sais, possèdent ces qualités, et bien d’autres encore.

 

CyrilSalima.jpgTout d’abord, Marie Salima Moyard. Pour partager sa vie depuis plus de cinq ans, je sais avec quelle intégrité, détermination et rigueur Salima s’engagera pour faire bouger les choses, comme elle s’engage déjà dans son métier d’enseignante, dans ses activités syndicales (FAMCO, enseignant-e-s du CO) et associatives (GRSA, skieurs-euses aveugles et malvoyant-e-s).

 

Pour mieux connaître Salima, retrouvez-la :

 

Mais également mes ami-e-s Christian Dandrès, brillant et assidu avocat-stagiaire ASLOCA, Prunella Carrard, dynamique et précieuse permanente au PS, et Romain Kull, bibliothécaire, syndiqué SSP, militant chevronné. Elles et ils sont les représentant-e-s d’une nouvelle génération politique. Merci d’en parler autour de vous!

 

Bandeau.jpgSi vous pensez que les valeurs d’égalité et de solidarité méritent d’être défendues de manière innovante, pour donner un maximum de chances à cette nouvelle génération, je vous invite à voter et faire voter pour la liste n°3 – Les Socialistes.

 

Merci de votre soutien et à très bientôt !

 

PS : Comment voter ? Pour chaque candidat-e inscrit ou ajouté sur votre bulletin (attention, le cumul est interdit!), vous attribuez une voix au candidat ou à la candidate, et une à sa liste. Le reste des 100 suffrages non attribué à des candidat-e-s donne autant de voix à la liste inscrite en haut du bulletin, à défaut ces suffrages restants sont perdus. Les sièges sont répartis entre les listes selon les suffrages de liste obtenus, puis à l’intérieur de la liste aux candidat-e-s qui ont le plus de suffrages de personnes.

 

01:30 | Tags : grand, conseil, parlement, majorité, gauche, marie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.