jeudi, 01 juillet 2010

La droite s’oppose une nouvelle fois à l’égalité entre femmes et hommes !

Communiqué de presse du groupe socialiste pluraliste de l'Assemblée constituante du 1er juillet 2010 - Ce jeudi 1er juillet, la majorité de l'Assemblée plénière de la Constituante a de nouveau balayé des dispositions concernant les femmes. Cette fois-ci, non seulement les mesures visant à introduire des quotas et la parité ont été refusées, mais en outre, la majorité de droite a décidé de supprimer la proposition suivante: "la loi encourage les partis à présenter pour toutes les élections au système proportionnel des listes comportant un nombre égal de candidatures féminines et masculines".

Le législateur n'aura donc même pas comme tâche d'encourager l'égale représentation des femmes en politique par des mesures concrètes minimales. Cela, parce que la majorité composée de l'Entente, du MCG et de l'UDC, a suivi la proposition de Béatrice Gigiser, du PDC, vidant la thèse initiale votée en commission de toute substance.

Au contraire, le groupe socialiste pluraliste réaffirme son soutien au principe fondamental de l'égalité femme-homme, et donc à des mesures visant à limiter la sous-représentation des femmes dans les institutions politiques. C'est quand elles seront plus présentes dans les institutions que des solutions pour conduire à plus d'égalité de fait entre tous et toutes seront possibles et que les problèmes rencontrés dans leur quotidien seront pris en comptes. Cela veut dire des salaires égaux à compétences égales, des postes à responsabilité pour les hommes comme pour les femmes, des places de crèche, une meilleure reconnaissance du travail à temps partiel; mais aussi, des congés parentaux et paternels et une place du père valorisée au sein de la famille.

Refuser le recours à de telles mesures, c'est continuer à avoir une représentation d'à peine 29% de femmes au Grand Conseil, ou pire, de 22.5% au sein de l'Assemblée constituante.

La Constitution de Genève du XXIème siècle sera égalitaire ou ne sera pas.

Cyril Mizrahi, chef du groupe socialiste pluraliste

21:01 | Tags : constituante, égalité, hommes, femmes, parité | Lien permanent | Commentaires (7) |  Imprimer | |  Facebook | | |

Le PDC s'oppose une nouvelle fois à l'égalité entre femmes et hommes!

Constituante, 1er juillet 2010. - Les femmes PDC apprécieront que leur groupe à la Constituante s'oppose même à la formulation consensuelle proposée par la commission: "la loi encourage les partis à présenter pour toutes les élections au système proportionnel des listes comportant un nombre égal de candidatures féminines et masculines." En réalité, le groupe PDC confirme qu'il s'oppose à toute disposition pour l'égalité entre hommes et femmes, même non contraignante!

Béatrice Gisiger, cheffe du groupe PDC: "Une femme de 87 ans m'a raconté récemment qu'elle avait été malade pendant 6 semaines et que son mari s'était occupé de tout. Ainsi, ce couple n'a pas attendu la parité pour se répartir les tâches." 6 semaines sur 87 ans. Sans commentaires.

14:45 | Tags : égalité, constituante, hommes, femmes | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer | |  Facebook | | |

lundi, 20 octobre 2008

Regrets et remerciements

Souvent, les lundis des gens de gauche, après les élections et votations, ressemblent à des lendemains d’hier : on a un peu la gueule de bois. C’est comme ça quand on est minoritaires en politique, il faut s’y faire. Et puis quelques fois on a de bonnes surprises ; et d’autres encore, un goût aigre doux sur les lèvres. Ce lundi est de ceux-là.

Je partage en effet le sentiment général : pas assez de femmes et de jeunes élu-e-s à la Constituante. Beaucoup de vieilles gloires, d’universitaires, de notables. Cela dit, l’Assemblée qui sort des urnes est politiquement équilibrée ; elle n’est pas dominée par la droite et l’extrême droite. Et puis il n’y a pas que les caciques, de nombreuses personnes prêtes à débattre et à travailler ensemble ont aussi été élues.*

Et, bien sûr, je me réjouis d’en faire partie ! Je remercie sincèrement les personnes et les associations qui m’ont accordé leur confiance, m’ont soutenu, souvent au-delà des clivages partisans. Cela me touche non seulement personnellement, mais aussi pour les causes qui me tiennent à cœur et que j’ai mises en avant pendant la campagne. En tant que malvoyant, je me réjouis de pouvoir défendre l’égalité et l’intégration des personnes handicapées dans la future Assemblée.

J’entends utiliser ce blog, notamment, pour impliquer le plus de personnes à la réflexion et aux propositions. N’hésitez pas : même des remarques critiques sont toujours les bienvenues !

J’ai aussi envie de remercier mon parti. Celles et ceux qui me côtoient savent que je ne dis pas cela à la légère, que j’ai, comme d’autres, parfois la dent dure avec ma maison politique. L’engagement du PS genevois dans la campagne a été total, sur le fond et sur la forme. Même la Tribune le reconnaît aujourd’hui ;-) ! Notre secrétariat, les militant-e-s, les candidat-e-s se sont engagés à fond.

Mes remerciements vont aussi au parti suisse. Juste après la pause du week-end, il clarifie sa position et réagit de manière ferme à la décision de « donner » 60 milliards de francs sans contrepartie à l’UBS. La recapitalisation, que j’évoquai dans mon dernier billet, est la seule alternative équitable au détournement proposé. Ce PS courageux me rend « fier d’être un socialiste démocrate », comme le disait Olof Palme…

* A ce sujet, encore un petit regret : pourquoi Laurent Moutinot ne convoque-t-il pas, pour la préparation de la première séance, avec la plus jeune élue appelée à la présider… les plus jeunes de chaque liste ??

12:03 | Tags : constituante, constitution, jeunes, femmes, égalité, handicap, ps | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | |  Facebook | | |