jeudi, 01 juillet 2010

La droite s’oppose une nouvelle fois à l’égalité entre femmes et hommes !

Communiqué de presse du groupe socialiste pluraliste de l'Assemblée constituante du 1er juillet 2010 - Ce jeudi 1er juillet, la majorité de l'Assemblée plénière de la Constituante a de nouveau balayé des dispositions concernant les femmes. Cette fois-ci, non seulement les mesures visant à introduire des quotas et la parité ont été refusées, mais en outre, la majorité de droite a décidé de supprimer la proposition suivante: "la loi encourage les partis à présenter pour toutes les élections au système proportionnel des listes comportant un nombre égal de candidatures féminines et masculines".

Le législateur n'aura donc même pas comme tâche d'encourager l'égale représentation des femmes en politique par des mesures concrètes minimales. Cela, parce que la majorité composée de l'Entente, du MCG et de l'UDC, a suivi la proposition de Béatrice Gigiser, du PDC, vidant la thèse initiale votée en commission de toute substance.

Au contraire, le groupe socialiste pluraliste réaffirme son soutien au principe fondamental de l'égalité femme-homme, et donc à des mesures visant à limiter la sous-représentation des femmes dans les institutions politiques. C'est quand elles seront plus présentes dans les institutions que des solutions pour conduire à plus d'égalité de fait entre tous et toutes seront possibles et que les problèmes rencontrés dans leur quotidien seront pris en comptes. Cela veut dire des salaires égaux à compétences égales, des postes à responsabilité pour les hommes comme pour les femmes, des places de crèche, une meilleure reconnaissance du travail à temps partiel; mais aussi, des congés parentaux et paternels et une place du père valorisée au sein de la famille.

Refuser le recours à de telles mesures, c'est continuer à avoir une représentation d'à peine 29% de femmes au Grand Conseil, ou pire, de 22.5% au sein de l'Assemblée constituante.

La Constitution de Genève du XXIème siècle sera égalitaire ou ne sera pas.

Cyril Mizrahi, chef du groupe socialiste pluraliste

21:01 | Tags : constituante, égalité, hommes, femmes, parité | Lien permanent | Commentaires (7) |  Imprimer | |  Facebook | | |